Déficients visuels Retour à l'accueil Accueil    Plan du site Plan du site   Accès membres Accès membres   Accès CA Accès CA
  Retour à l'accueil
 
Rechercher sur le site


bouton_amsler
Cliquez ici pour afficher la grille et tester votre vue.


bouton_forum
.
Vie quotidienne avec le PXE : Surveiller sa vue
Dernière mise à jour : décembre 2010

La grille d'Amsler

Contrôlez régulièrement votre vue à la maison grâce à la grille d'Amsler.

Le test de la grile d'Amsler est utile pour dépister au plus tôt une dégénérescence maculaire. Faites régulièrement le test en suivant les conseils ci-dessous (pour faire le test plus facilement, vous pouvez imprimer cette page : bouton en haut à droite de cette page).
Vous pouvez aussi demander une grille à votre ophtalmologiste, de préférence avec un quadrillage vert (moins il y a de contraste, plus l'appréciation est fine).

MODE D'EMPLOI DE LA GRILLE D'AMSLER
1. Cachez l'un de vos yeux avec une main en portant le cas échéant vos lunettes habituelles de lecture.
2. Positionnez-vous à une distance de lecture normale de la grille (35 à 40 cm).
3. Fixez le point central.
4. Recommencez à l'étape 1 avec l'autre oeil.

Si des distorsions ou des blancs apparaissent dans la grille, consultez sans tarder un ophtalmologiste.

Grille d'Amsler

Le suivi médical


Il est nécessaire de pratiquer un fond d'oeil en moyenne chaque année.
Si des stries angioïdes sont détectées au fond d'oeil, une angiographie est alors proposée afin de mieux déterminer leur localisation et leur trajet. En l'absence de stries angioïdes, un contrôle angiographique tous les 4 ans est suffisant.


Si vous souhaitez connaître les autres précautions à prendre par les personnes atteintes de PXE, cliquez ici.


Les aides visuelles et la rééducation orthoptique

  • La basse vision est une déficience visuelle avérée, même après traitement. Les indicateurs sont :

    - Une acuité visuelle inférieure à 3/10ème et supérieure ou égale à 1/20ème

    - Un champ visuel inférieur ou égal à 20°.

    On définit une personne atteinte de basse vision comme ayant une vision très altérée même avec correction, mais dont la vision fonctionnelle peut néanmoins être accrue par l’utilisation d’aides optiques, des modifications de l’environnement et la mise en œuvre de techniques spécifiques. En effet, des loupes et autres agrandisseurs mais surtout la rééducation peuvent permettre d'exploiter un "reste" de vue, même minime. Suite à une perte de vision centrale, un travail de rééducation peut également être envisagé, lorsque les néovaisseaux sont stabilisés. Celui-ci permet de prendre conscience et d'optimiser le potentiel visuel afin de conserve le plus d'autonomie possible. Il peut être effectué dans un centre médical spécialisé "basse vision".

  • Initiative intéressante, le CECOM d'Optic 2000 informe et conseille les personnes malvoyantes sur les aides matérielles existantes pour améliorer leurs conditions de vie. Munies de leur dossier médical, elles sont reçues sur rendez-vous par des opticiens, professionnels de la Basse Vision. En fonction de leurs capacités visuelles, de leur demande et de leurs besoins, elles bénéficient d’une étude. Plusieurs essais et comparaisons d’aides matérielles sont entrepris au cours de l’entretien, dans différentes activités (lecture, écriture, déplacement). Les conseils portent sur l’aide matérielle et/ou l’orientation vers la rééducation fonctionnelle. Un compte-rendu est adressé à leur ophtalmologiste à l’issue du rendez-vous.
    CECOM - OPTIC 2ooo - 5, avenue Newton, 92140 Clamart.
    Tél : 01 41 23 20 41

  • Pour en savoir plus sur ces questions, consultez le site du Syndicat National des Ophtalmologistes de France, de Retina France et Basse-vision.net, véritable mine d'informations.